sites de rencontre territoire du nord

km2, il s'agit de la troisième plus grande délimitation du pays, après le Nunavut. En inuktitut, le territoire est appelé nunatsiaq (écrit dans les syllabaires autochtones canadiens c'est-à-dire «belle terre». Depuis 1967, la capitale (et la plus grande ville) des Territoires du Nord-Ouest est Yellowknife, sur la rive nord du Grand lac des Esclaves. 1912 : extension du Manitoba, de l'Ontario et du Québec vers le Nord, sur les Territoires du Nord-Ouest.

Rencontre en ligne gratuite avec discussion instantanée, Cul rencontres à Saint-Martin-d'Hères, Sites de rencontre zurich, Rencontre sexe rhone,

Dont les personnes déclarant deux langues maternelles. L' agriculture est presque impossible, mis à part au sud du Mackenzie, de façon limitée. Les températures extrmes sont courantes, les températures maximales en été atteignant 36 C et les minimales en hiver descendant bien au-delà de. Dans les années 1980, le gouvernement fédéral a fait pression sur celui du territoire afin de réintroduire le français comme langue officielle. «Population urbaine et rurale, par province et territoire (Territoires du Nord-Ouest incluant le Nunavut, Statistique Canada (consulté le ). Les Territoires du Nord-Ouest sont deux fois moins densément peuplés que le Yukon, mais deux fois plus que le Nunavut ; leur densité est comparable à celle du Groenland. «Western Arctic to Northwest Territories: MP calls for riding name change», CBC (consulté le ). Les frontières de ces trois provinces ont été largement repoussées vers le nord en 1912. La route de la Liard, ouverte en 1984, relie Fort Simpson à la route de l'Alaska. Situés dans le nord du continent américain, les Territoires du Nord-Ouest s'étendent largement au-delà du cercle arctique. Le nom fait référence à la fois au statut de l'entité (un territoire, non pas une province) et à sa situation géographique au sein du territoire canadien (mme si autrefois cette appellation a couvert un territoire beaucoup plus vaste : voir le paragraphe Évolution territoriale ). Un programme de construction de routes, initié en 1966, ouvre progressivement l'accès à la région.

Après la séparation du Nunavut et des TNO en 1999, il a été discuté de la possibilité de changer leur nom, éventuellement vers une langue autochtone. Le Nunavut a été cré en 1999 ; les chiffres de population l'incluent avant 1996. Parmi ces derniers, 16 000 sont des Amérindiens qui ne disposent pas du droit de vote. Yukon, culminant à 2 773 mètres d'altitude. Les cartes suivantes montrent l'évolution territoriale des Territoires du Nord-Ouest entre 1867 et la période contemporaine : 1870 : la majeure partie du nord-ouest canadien (mis à part la plupart des les de l'Arctique) est cédée par le Royaume-Uni au Canada et regroupée sous les Territoires. 1999 : création du territoire du Nunavut sur la partie orientale du territoire.